AB Expansion, courtier à Lille

Vous souhaitez être rappelé(e) ?

Picto-Phone
Créer votre dossier de financement Votre demande de financement

Demande en ligne gratuitement

C'EST LE MOMENT D'ACHETER

22/04/2016 à 15h23

Le secteur de l’immobilier est en hausse et marque un vrai tournant en 2016, grâce aux délais de ventes raccourcis et au retour des acquéreurs. En effet, l’année 2015 s’est mieux fini qu’elle n’avait commencé. Le marché s’est réveillé et les acheteurs sont de retour avec des taux d’intérêt attrayants et des prix revus à la baisse. Les acheteurs et les vendeurs ont réussis à s’accorder en acceptant de revoir leurs prétentions à la baisse et donc d’être plus raisonnable. De ce fait, les professionnels de l’immobilier sont plus confiants en ce qui concerne 2016. D’après le dernier indice de novembre 2015 de l’INSEE concernant les notaires, le nombre de transactions devrait atteindre 750 000 ventes, soit une hausse de 4% comparé à 2014. Cette soudaine augmentation est due à trois facteurs : - Les prix ont baissé en 2015 mais ne se sont pas écroulé, on a même vu une légère remontée des prix moyens de 0.5% au 2eme et 3eme trimestre. - De plus, la chute continue des taux d’intérêts depuis 2 ans a boosté le pouvoir d’achat immobilier. - Et enfin, les mesures fiscales qui soutiennent le marché du neuf, en particulier le dispositif Pinel, satisfait les futurs investisseurs.

LES TAUX SONT À LEUR PLUS BAS NIVEAU

L’année 2016 est synonyme de bonne année pour les emprunteurs, en effet les taux défient toute concurrence. Le taux d’inflation est très bas et les OAT sont en dessous de 0.5%. De ce fait, les banques sont plus généreuses et on constate une augmentation du nombre de prêts immobiliers de 40% entre 2014 et 2015. De plus, le montant de l’apport personnel a baissé de 5%, ce qui permet aux particuliers d’acquérir des biens plus chers et bénéficie également aux jeunes acquéreurs.

LA BAISSE DES PRIX EST TERMINÉE

D’après l’INSEE, le prix dans l’ancien a baissé de 9% en 4 ans, soit 4.3% concernant les appartements et 5.3% pour les maisons. Le prix du m² varie en fonction des régions, comme Paris par exemple ou le m² d’un appartement ancien coute 8 020€ contre 1 227€ à Roubaix. Bien entendu le prix est plus élevés dans les grandes villes, toutefois se loger à Lille coûte 3 fois moins cher, ou à Bordeaux ou Strasbourg qui est de 2.5 fois moins cher que Paris. Prenons en exemple le Nord de la France, où on distingue trois ordres de prix : - Jusqu’à 2000€/ m² dans les villes comme Dunkerque, Calais, Béthune - Entre 2000€ et 3000€ /m² qui est la tranche intermédiaire : Douai, Wasquehal, Tourcoing… - Plus de 3000€/m² qui est la tranche la plus haute et qui concerne les villes de Lille, La Madeleine, Lambersart, Marcq en Baroeul… AB Expansion, qui est spécialisé dans l'immobilier et le financement, saura vous renseigner et accompagner dans vos démarches de financement dans la région du Nord et sur Paris.

Contacter AB Expansion