AB Expansion, courtier à Lille

Vous souhaitez être rappelé(e) ?

Picto-Phone
Créer votre dossier de financement Votre demande de financement

Demande en ligne gratuitement

Peut on obtenir un crédit immobilier sans apport ? (2/2)

13/12/2018 à 11h30

Dans un précédent article, nous vous parlions du cas de prêts immobiliers accordés sans apport. Si ces contrats étaient jusqu’à présent peu courants, certaines banques tendent aujourd’hui à les accorder. Nous nous intéressons aujourd’hui aux conditions à remplir pour accéder à un tel contrat.

Comment obtenir un prêt immobilier sans apport ?

Dans l’accession à la propriété, l’apport personnel constitue un élément rassurant pour l’organisme prêteur. En son absence, l’emprunteur se doit donc de présenter d’autres garanties auprès de la banque. L’un des éléments les plus importants reste aujourd’hui pour l’emprunteur d’occuper une position professionnelle stable, idéalement, d’avoir signé un CDI. Il s’agit là d’une garantie sur les revenus de l’emprunteur, et donc sur sa capacité d’assumer les mensualités auxquelles il devra faire face. À défaut d’un apport, l’emprunteur se doit en effet de présenter des revenus suffisants pour être en capacité de faire face aux mensualités. En théorie, le poids de la dette ne doit pas représenter plus de 33% du revenu net - égal au revenu brut minoré du montant des charges payées par le ménage. L’emprunteur doit donc être en mesure de présenter un reste à vivre suffisant, c’est-à-dire un revenu, net du paiement des mensualités, qui reste assez élevé.

La banque comparera également le montant des mensualités avec celui du loyer actuellement payé, de sorte qu’un loyer inférieur de peu à la charge mensuelle du crédit ne pourra que jouer en votre faveur. Il est également essentiel de n’avoir que peu, voire aucun crédit en cours. L’existence d’autre crédits diminue en effet d’autant le revenu disponible au remboursement des mensualités, et sera donc mal perçu de la part de la banque. À l’inverse, il vous est possible de placer un potentiel excès d’épargne sur l’un des produits commercialisés par la banque prêteuse, ce qui pourrait être un élément positif pour votre dossier.

Enfin, hormis l’ensemble des critères quantitatifs mentionnés ci-dessus, il ne peut être que favorable à l’emprunteur de bénéficier d’une longue vie active devant lui. Lors du passage à la retraite, le pouvoir d’achat de l’emprunteur risque en effet de connaître une forte baisse, qui pourrait entraîner avec lui le reste à vivre du ménage. Aussi est-il souvent déterminant pour l’emprunteur de bénéficier d’une vie active durable, les banques étant généralement réticentes à accorder des crédits sans apports à des candidats de plus de 50 ans.

Comment compenser l’absence d’apport personnel ?

Aux yeux des organismes prêteurs, certains financements aidés peuvent être considérés comme des apports. C’est ainsi que le prêt à taux zéro, le prêt patronal à 1%, ou encore le prêt épargne logement peuvent vous permettre de compenser votre manque d’apport personnel. Il est donc tout à fait intéressant de vérifier, au préalable, votre éligibilité à l’une de ces formules, ce qui pourrait notamment vous faire éviter le surplus de taux appliqué aux prêts sans apport.

Contacter AB Expansion