AB Expansion, courtier à Lille

Vous souhaitez être rappelé(e) ?

Picto-Phone
Créer votre dossier de financement Votre demande de financement

Demande en ligne gratuitement

Nouvelle fiche de paie, un moyen de diminuer le coût de son crédit

29/10/2018 à 15h00

Dans les faits, il ne s’agira que d’une ligne en moins sur votre bulletin de paie. Et pourtant, la suppression des cotisations chômage à partir de ce mois d’octobre pourrait bien vous assurer de précieux gains pour la souscription d’un crédit immobilier. Alors que l’année 2018 avait déjà commencé avec la suppression des cotisations maladies, cette nouvelle mesure sourit aux emprunteurs, qu’ils aient déjà contracté un crédit, ou qu’ils prévoient d’emprunter prochainement.

Si vous avez déjà souscrit à un crédit

Dans le cas où vous seriez déjà emprunteur auprès d’un établissement de crédit, cette hausse du salaire net pourrait vous permettre de rembourser plus rapidement votre crédit. En effet, lors de la souscription à un crédit, la banque calcule votre capacité d’emprunt, de sorte que les mensualités payées ne peuvent dépasser 33% de votre revenu réel, c’est-à-dire un revenu diminué des charges à payer. Or une hausse de votre salaire sans élévation des charges vous assure logiquement une augmentation de votre capacité d’endettement.

Pour cela, vous pouvez faire jouer l’option de modularité de l’emprunt. Proposée par toutes les banques, cette option vous permet d’augmenter le montant de vos mensualités, entre 10% et 30%. Vous rembourserez alors plus rapidement votre crédit : en augmentant le montant des mensualités, vous diminuez en effet la durée de remboursement, ce qui vous libère plus rapidement de votre crédit. Pour vous, ce sont donc autant de mois sur lesquels vous ne paierez pas d’intérêts. Cette option peut être demandée sur simple lettre adressée à votre banque, après une période comprise entre 12 et 24 mois, selon les organismes prêteurs.

Si vous envisagez le recours futur au crédit immobilier

Si vous prévoyez d’emprunter prochainement, cette revalorisation de votre salaire devrait vous permettre, vous aussi, d’augmenter votre taux d’endettement. Concrètement, cela vous garantit un nouveau pouvoir de négociation, et donc la perspective d’emprunter d’avantage, pour acquérir un bien immobilier plus grand. Pour vous, ce n’est donc pas en euros que le gain devrait s’exprimer, mais plutôt en mètres carrés, car un salaire plus élevé vous assurera de nouvelles capacités d’emprunt, et donc, de facto, de nouvelles capacités d’achats.

Contacter AB Expansion