AB Expansion, courtier à Lille

Vous souhaitez être rappelé(e) ?

Picto-Phone
Créer votre dossier de financement Votre demande de financement

Demande en ligne gratuitement

Crédit immobilier : pourquoi c'est le moment d'emprunter ?

29/05/2019 à 10h05

La période actuelle semble particulièrement propice aux emprunteurs. Des taux d’emprunt historiquement faibles aux durées d’emprunt historiquement longues, en passant par la forte concurrence bancaire, tous les éléments sont réunis pour vous assurer les meilleures conditions.

Des taux d’emprunts historiquement faibles

Alors que la Banque Centrale Européenne a annoncé repousser la remontée des taux à l’horizon 2020, les taux faibles se maintiennent, en toute logique, encore en 2019. Avec des taux à 1,35% sur 15 ans et 1,55% sur 20 ans, la tendance aux taux faibles se confirmait donc bien, avec une stagnation des niveaux de taux d’intérêt. Un niveau historiquement bas depuis 2016, et qui devrait se confirmer dans les mois à venir. Sauf évènement extérieur en France ou en Europe, les taux devraient donc rester faible, de quoi réjouir les emprunteurs.

La durée des crédits historiquement longue

Malgré les taux faibles en vigueur, l’avantage financier a néanmoins été rogné par l’augmentation du prix de l’immobilier, qui demandait des emprunts toujours plus importants. Alors pour conserver des mensualités supportables, une technique simple mais efficace consiste à rallonger la durée de remboursement. C’est ainsi que, depuis 2013, la durée moyenne des crédits immobiliers s’est allongée de 24 mois, une situation inédite.

Face à cette allongement constant, les banques se sont d’ailleurs mises à commercialiser des emprunts sur 30 ans, une durée inédite, qui restait encore introuvable il y a 2 ans. Une offre qui reste peu mise en avant à l’heure actuelle, puisque principalement proposée à des primo-accédant en difficulté pour des durées d’emprunt de 20 ou 25 ans, mais qui marque néanmoins un tournant. À noter que cet allongement ne se fait pas sans conséquence, puisqu’il s’accompagne généralement d’une hausse du taux d’intérêt. Les prêts sur 30 ans sont notamment proposés à des taux entre 1,56% et 3%, soit des taux supérieurs à la moyenne des taux proposés pour des crédits sur 15 ou 20 ans.

Une concurrence bancaire forte

Globalement, le second semestre marque une période favorable aux emprunteurs. Les banques n’ayant pas encore atteint leurs objectifs annuels quant à la distribution de crédits, elles ont tendance à être plus souples pour accepter un dossier. Cela est d’ailleurs d’autant plus vrai qu’une offre acceptée peut potentiellement permettre d’attirer un client dans la banque pour une longue durée.

Pour les emprunteurs présentant un bon dossier, la marge de négociation est donc relativement large. Entre les taux affichés par les banques, et ceux effectivement proposés en agence aux clients, les écarts sont parfois significatifs, et montrent une plus grande facilité d’accès au crédit.

Taux d’emprunts au plus bas, très forte concurrence bancaire et allongement de la durée des crédits : trois conditions qui démontrent clairement une période encore largement favorable aux emprunteurs, et particulièrement à l’ensemble des ménages présentant des revenus réguliers ou une épargne importante. Le moment ou jamais, donc, de se financer par le crédit.

Contacter AB Expansion